Les 6 eaux de rinçage à intégrer à votre routine capillaire

  • par

Pendant longtemps, je n’utilisais pas d’eau de rinçage dans ma routine capillaire. J’avais fait quelques essais, mais je n’avais pas vraiment poursuivi mes efforts. Il faut dire qu’à l’époque je me défrisais, et souffrant d’importantes chutes de cheveux à cause du produit, je ne pouvais pas vraiment en voir les effets. Seulement lorsque j’allais en vacances en Guadeloupe, les cheveux ne se cassaient plus, et pour cause: là-bas, l’eau est très douce. Sinon, j’allais me baigner dans une source d’eau volcanique située à quelques kilomètres de chez moi. Cette eau, très riche en soufre, a des vertus pour la peau et les cheveux.

En rentrant en France, la belle chevelure que j’avais au pays finissait toujours par se casser. J’ai commencé à me pencher sur la question à mon retour de vacances en 2012, et j’ai compris que j’aurais beau utiliser tous les produits de la terre, le calcaire serait toujours mon ennemi. Un an plus tard, lorsque j’ai entamé ma transition vers le naturel, j’ai testé toutes sortes de recettes trouvées sur YouTube, mais j’étais tellement focalisée sur le fait d’avoir de belles grosses boucles définies que je négligeais le simple fait que mes cheveux puissent être en bonne santé.

Lorsque j’ai déménagé à Clichy-sous-Bois, le sol étant plus argileux, l’eau était de ce fait plus douce, et j’ai constaté que mes cheveux se cassaient beaucoup moins, alors que quand je faisais mes soins chez mes parents, à Bobigny, soit huit kilomètres plus loin, mes cheveux étaient toujours très secs. J’ai alors pris conscience de l’importance de combattre les effets du calcaire si je voulais conserver une certaine longueur, d’autant que grâce à mes grossesses successives, j’avais réussi à dépasser un certain palier (j’ai du quand même faire un deuxième big chop après la naissance de ma fille car mes cheveux de devant s’étaient cassés suite à de mauvaises manipulations et certainement quelques carences; ils ont repoussé dès ma troisième grossesse, vitesse grand V).

A la naissance de mon fils, j’ai décidé de réfléchir à une vraie routine capillaire, et d’y intégrer une eau de rinçage. Comme je suis encore en période de post partum, j’utilise surtout l’eau de coco et le vinaigre comme eaux de rinçage, car mon petit dernier, âgé de deux mois, me laisse peu de temps, et mes cheveux se portent plutôt bien pour l’instant. Mais d’ici quelques semaines, je passerai au bissap, associé à ma lotion anti-chute à base d’orties, pour éviter qu’ils ne tombent.

Si vous aussi vous souhaitez améliorer l’état de vos cheveux crépus, particulièrement malmenés sous nos latitudes, je vous conseille l’une de ces six recettes.

Le vinaigre, anti-casse

eau de rincage au vinaigre

C’est bien connu,l’eau du robinet est calcaire. or le calcaire est l’un des premiers responsables à la casse des cheveux crépus, les pointes étant par nature fragilisées par le manque de sébum. En effet, celui-ci est produit en quantité insuffisante en raison de faible ensoleillement de nos latitudes occidentales. Du coup, tous nos efforts pour conserver un peu de longueur et avoir des cheveux plus longs sont très souvent anéantis par le calcaire. Rien d’étonnant à cela, à voir l’état de nos robinets: le calcaire a un effet corrosif sur nos canalisations, donc imaginez l’effet qu’il peut avoir sur nos cheveux!

Pour rétablir le pH de nos cheveux, qui se situe normalement autour de 5, et pour contrer les effets du calcaire, si vous vivez dans un endroit où l’eau est dure, il peut être bénéfique d’ajouter du vinaigre à votre eau de rinçage. Pour cela, rien de plus simple: ajoutez trois cuillères à soupe de vinaigre dans un litre d’eau. Utilisez de préférence du vinaigre de cidre, ou du vinaigre de framboise, mais si vous n’avez que du vinaigre blanc, ça fait très bien l’affaire! Personnellement c’est ce que j’utilise, et je constate que mes cheveux se cassent beaucoup moins. Cependant, pour plus d’efficacité, il faut faire attention lors du coiffage.

L’eau de riz, pour la brillance

eau de rinçage eau de riz

En plus d’avoir bon goût, le riz est riche en vitamines. Seulement lorsqu’il n’est pas cuit à l’étouffée (cuisson « à la créole »), les vitamines se retrouvent dans l’eau de cuisson, qui est souvent jetée dans l’évier. Quel dommage! Car l’eau de cuisson du riz a le même effet sur les cheveux que les très décriés silicones, plébiscités par les industriels, qui à terme étouffent le cheveu et le rendent terne et cassant. Alors qu’avec l’eau de riz, c’est tout le contraire! Très riche en vitamines et minéraux, elle répare le cheveu et lui apporte brillance et souplesse. En plus de cela, elle a une action anti-frisottis, lissante, et facilite le démêlage. Elle est donc parfaite pour les cheveux crépus!

Pour la préparer, rien de plus simple: il suffit de récupérer l’eau de cuisson du riz et laisser refroidir. Autre méthode: laisser tremper une demi-tasse de riz dans deux tasses d’eau pendant quelques heures, filtrer. Vous pouvez ajouter une cuillère à café de vinaigre à l’eau de riz, pour combiner son effet anti-casse.

Le bissap, fortifiant

eau de rinçage bissap

Dans mon blog Trois bambins, j’ai parlé des effets du bissap en tant que boisson purifiante et énergisante pour le corps. Cependant, le bissap est également très bénéfique dans un usage cosmétique. Très efficace pour combattre les problèmes de peau, elle est également riche en vitamines A, B, C et en fer. Cela rend cette plante particulièrement efficace pour combattre la chute des cheveux et pour fortifier le cheveu. L’eau de rinçage au bissap est donc particulièrement recommandée en cas d’épisode de chute occasionnelle ou après un accouchement, période ou les cheveux ont tendance à tomber en raison de la chute du taux d’hormones et de la perte en minéraux causée par l’allaitement.

La préparation est ici aussi très simple: vous pouvez laisser tremper une poignée de fleurs de bissap dans un litre d’au pendant une heure, ou faire bouillir les fleurs dans de l’eau, dans les mêmes proportions, pendant dix minutes, laisser refroidir et filtrer. Les fleurs de bissap rouges sont les plus riches en antioxydants, mais elles sont très salissantes; veillez à nettoyer immédiatement après utilisation, ou sinon, si vous craignez pour votre salle de bain, préparez cette lotion avec les fleurs de bissap blanc, tout aussi efficaces. Pour ôter le surplus de pigments, il convient d’utiliser cette lotion en avant-dernière eau de rinçage.

L’eau de coco, nourrissante

eau de rinçage eau de coco

Chose étrange, c’est mon mari (qui se rase la tête, et donc n’a aucune raison d’entretenir ses cheveux au quotidien), qui m’a fait découvrir ce secret de beauté. Alors qu’il sirotait une canette d’eau de coco et qu’il en faisait goûter aux enfants (j’ai passé mon tour, je n’aime vraiment pas l’eau de coco), il me racontait comment les femmes de sa famille, au village, se rinçaient les cheveux grâce à l’eau de coco. On a testé sur les enfants en leur en versant sur la tête, et j’ai littéralement vu le changement, sous mes yeux leurs cheveux étaient doux, soyeux, et comme réparés.

Depuis lors, j’ai intégré ce rituel lorsque je lave les cheveux de ma fille, et lors de mes propres soins capillaires. Alors que je trouvais que l’eau de coco n’était pas assez nourrissante, l’eau de coco, elle est suffisamment riche pour nourrir le cheveu de manière durable, sans avoir besoin de surcharger les cheveux de multiples produits. J’ai ainsi pu alléger le nombre de produits que j’utilise, pour encore plus d’efficacité et une routine capillaire plus rapide. J’en utilise aussi dans ma recette de shampoing solide, car elle évite de dessécher le cheveu sous l’effet de la saponification et du calcaire présent dans l’eau du robinet.

Et le comble, c’est qu’il n’y a même pas besoin de préparation, il suffit de l’acheter dans le commerce! Seulement veillez à ce qu’elle soit sans additifs, afin d’éviter de vous mettre des conservateurs sur la tête!

Le thé, raviveur de couleur

eau de rinçage thé

Le thé, notamment le thé noir, n’est pas seulement bénéfique pour notre corps, mais aussi pour nos cheveux! Riche en antioxydants et en tanins, le thé infusé permet de raviver la couleur des cheveux bruns et noirs.

Cependant, il convient de l’utiliser en avant-dernière eau de rinçage afin d’ôter l’excès de pigments de la chevelure. Là encore, rien de très compliqué: il suffit de laisser infuser un sachet de thé noir dans un demi-litre d’eau bouillante et de laisser refroidir. Plus vous laisserez infuser, plus la préparation sera colorée. ne la laissez donc pas trop infuser si vous avez les cheveux clairs.

Le lait d’avoine, pour plus de volume

eau de rinçage lait d'avoine

Autrefois, l’avoine servait à l’alimentation des chevaux. Aujourd’hui, nous bénéficions largement des bienfaits de cette céréale pour notre santé. Seulement, en plus de ses propriétés pour lutter contre le mauvais cholestérol et réguler le transit intestinal, l’avoine est un allié de choix pour nos cheveux. Très riche en vitamines B et E, en calcium, en magnésium, en potassium fer et en protéines, le lait d’avoine est excellent pour les cheveux fins ou qui manquent de volume.

Pour le préparer, une fois encore, la recette est très simple: il suffit de faire tremper un volume d’avoine dans un demi-litre d’eau, ou de faire bouillir la préparation et laisser refroidir, filtrer.

N’hésitez pas à me dire en commentaire quelle(s) eaux de rinçage vous avez déjà utilisé ou que vous comptez essayer.Si vous connaissez d’autres recettes, n’hésitez pas à les partager en commentaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *